INED - Institut national d'études démographiques, France EFMSU - Faculty of Economics Moscow State University, Russia

FrançaisРусский язык English
 * !
 *
ICD
 *
 *
 *
 *
   
 *

free counters

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a collecté des données sur les causes médicales de décès depuis 1950 auprès de nombreux pays ou territoires : 15 en 1950, 46 dès 1955 et 107 vers 2000. Le nombre de pays ou territoires auprès desquels lOMS a recueilli des données est plus élevé, 139 au total., certains pays transmettant leurs statistiques de manière irrégulière, ou ayant même cessé dexister, telles l'URSS ou la Tchécoslovaquie.

Ces données sont disponibles sur le WHO Mortality Database.

La statistique annuelle recueillie par lOMS pour chaque pays ou territoire classe les décès suivant la cause médicale principale de mort, encore appelée cause initiale. Un code est attribué à chaque cause d'après la CLASSIFICATION INTERNATIONALE DES MALADIES, TRAUMATISMES ET CAUSES DE DECES (CIM).

La CIM est révisée périodiquement en raison de lamélioration de la connaissance des maladies, de lapparition de nouvelles affections, et de lévolution des idées dans le domaine des nomenclatures de maladies et traumatismes. Depuis 1948, la CIM a fait lobjet de cinq révisions :

  • la 6e révision, adoptée en 1948 par lAssemblée Mondiale de la Santé et appliquée à la statistique des décès par cause des différents pays généralement à partir de 1950 (CIM-6),
  • la 7e révision, adoptée en 1955 et appliquée à la statistique des décès par cause des différents pays généralement à partir de 1958 (CIM-7),
  • la 8e révision, adoptée en 1965 et appliquée à la statistique des décès par cause des différents pays généralement à partir de 1968 (CIM-8),
  • la 9e révision, adoptée en 1975 et appliquée à la statistique des décès par cause des différents pays généralement à partir de 1979 (CIM-9),
  • la 10e révision, adoptée en 1990 et appliquée à la statistique des décès par cause des différents pays vers le milieu ou la fin des années 1990 (CIM-10).

Sous chacune des révisions de la CIM, les maladies et traumatismes sont classés suivant une liste détaillée de rubriques comportant plusieurs milliers de postes. On compte, par exemple, 6 059 rubriques ou sous-rubriques dans la CIM-9.

Les rubriques de la liste détaillée sont regroupées en listes abrégées comportant quelques dizaines ou centaines de postes. Les statistiques de décès par cause recueillies par lOMS se réfèrent uniquement aux listes abrégées de la CIM-6 à la CIM-9.

Grâce au développement de linformatique et de linternet, sous la CIM-10, à partir de 1994, lOMS a pu recueillir et publier sur le WHO Mortality Database la statistique des décès selon la liste détaillée des causes pour de nombreux pays.

Le WHO Mortality Database met à la disposition d'un public de spécialistes l'ensemble exhaustif des données recueillies depuis 1950. Il ne distingue pas la CIM-6 de la CIM-7 parce que ces deux révisions ne sont guère différentes, particulièrement au niveau des listes abrégées.

Parallèlement, à l'attention d'un plus large public, il reprend et poursuit la publication de données annuelles sur les causes de décès par pays, telles qu'elles ont figuré dans l'Annuaire de statistiques sanitaires mondiales édité par l'OMS jusqu'en 1996. Pour chaque pays, à partir de la première année d'application de la CIM-9, soit généralement à partir de 1979, il propose

  • d'une part, un tableau annuel donnant le nombre de décès et le taux de mortalité par sexe, par groupe d'âge - 10 postes, le dernier étant 75 ans et plus - et par cause - 99 postes sous la CIM-9, 98 sous la CIM-10 -,
  • et d'autre part, un second tableau annuel donnant le nombre de décès d'enfants de moins de 1 an suivant le sexe et l'âge en jours - moins de 1 jour, 1-6 jours, 7-27, 28-365 - et la cause - 18 causes -.

Ces tableaux donnent de précieuses informations sur la mortalité par cause médicale de décès dans 128 pays (dans 104 pays pour le second tableau). Ils sont aisément accessibles sur le WHO Mortality Database.

Ils sont utilement complétés par les tableaux publiés dans l'Annuaire de statistiques sanitaires mondiales de 1962 à 1996 et auparavant dans le recueil des Statistiques épidémiologiques et démographiques annuelles édité par l'OMS.

Le nombre de causes retenues dans ces tableaux est important - une centaine -, mais leur mise en perspective sur un plan chronologique ou international est délicate, et la détermination d'indicateurs synthétiques fiables tous âges est limitée par la réunion dans un seul groupe d'âge des décès survenus à 75 ans ou plus.

Quant aux fichiers qui restituent l'ensemble exhaustif des données recueillies depuis 1950, la page d'accueil du WHO Mortality Database, précise qu'ils ne constituent pas un recueil de données d'usage convivial, que l'usager moyen peut charger et y accéder. Pour l'usager peu expérimenté dans le domaine informatique et peu familiarisé avec les statistiques de causes de décès, ces données sont, en effet, d'accès très difficile et d'usage malaisé.

Lobjet de la présente base est de permettre à un large public daccéder aux données du WHO Mortality Database.

LInformation sur les données disponibles permet de répondre à quelques questions préliminaires très simples. Quels sont les pays et territoires pour lesquels on dispose de données? A quelles années civiles se rapportent ces données? Dans la mesure où la présentation des données diffère suivant la révision de la CIM, suivant quelle révision de la CIM les données sont-elles présentées? Et plus précisément selon quelle liste abrégée (ou éventuellement détaillée dans le cas de la CIM-10)? Suivant quel détail dâge? Pour chaque pays-année, la statistique de décès par cause est-elle accompagnée de leffectif de la population? Quel est le détail dâge de la population?

Les réponses à ces questions sont complétées

  • par la présentation hiérarchisée (chapitres correspondant aux grands domaines des causes, agrégats de causes et causes) des listes de causes de décès en usage dans le WHO Mortality Database de la CIM-7 à la CIM-10, dans les trois langues de la présente base (anglais, français et russe) ; pour chaque révision, la correspondance entre les causes de chaque liste est, autant que possible, indiquée;
  • ainsi que par un tableau donnant les répartitions par âge des décès ou de population utilisées dans le WHO Mortality Database.

Les Classements des causes de décès et données numérique donnent accès

  • pour chaque révision de la CIM, aux différentes listes en usage et à la hiérarchie des causes comprises dans chaque liste,
  • et, pour chacune des causes de chaque liste (chapitre, agrégat ou simple cause), sous chaque révision, lénumération des pays et des années pour lesquels les données numériques sont disponibles.
  • ainsi quaux données numériques (nombre de décès, population et taux).

Pour accéder aux données numériques sur les décès par cause, dans létat actuel de la présente base, on ne peut requérir quune seule cause (chapitre, agrégat ou simple cause) au sein dune liste de causes préchoisie. Mais, dès lors quil existe une cause identique dans les autres listes de la même révision de la CIM, directement ou par cumul, la requête sétend à la cause identique. En résultent, par genre et pour lensemble des deux genres, laffichage des pays et des années avec données numériques disponibles pour la cause requise (et pour les causes identiques), puis, au choix, pour chacun des pays et des années retenus, le nombre total des décès, leur répartition par âge ou les taux de mortalité bruts, par groupe dâge ou comparatif (standardisé).

Les données numériques sont complétées, pour chaque pays-année, par leffectif annuel de la population par groupe dâge, quant celui-ci est disponible.

Des représentations graphiques illustrent les données et les résultats sous la forme

  • de pyramides des âges animées des décès ou de la population,
  • et de courbes pour les taux, soit par groupe dâge, soit suivant la chronologie annuelle, y compris les taux comparatifs (standardisés) dans ce dernier cas.

Divers prolongements de la présente base sont en cours de réalisation :

  • lextension de chaque requête à plusieurs causes (chapitres, agrégats ou simple causes).
  • létablissement dune équivalence approximative entre les causes voisines des diverses révisions de la CIM,
  • la constitution dune liste de causes communes à toutes les révisions de la CIM, qui permet daccéder, autant que possible, aux données numériques sans distinction de révision,
  • la constitution de jeux de causes individualisés, à la demande des usagers, sur un mode interactif,
  • lorganisation de la base en vue de rendre possible louverture de toute requête sur les données numériques, non plus seulement par le choix de la cause, mais aussi par le choix du pays ou encore celui de lannée,
  • et la constitution de listes spécifiques à la mortalité infantile (avec lâge en jours) pour chacune des révisions de la CIM et pour lensemble des révisions.